Tout savoir sur les locations de chambres contre services

Tout savoir sur les locations de chambres contre services

23 mars 2021 0 Par Harry

Qu’est-ce que le logement contre services ?

Le concept de logement contre services est simple. En effet, il s’agit de louer des chambres dans votre appartement ou maison, non pas contre un loyer. Mais contre de simple service comme faire le ménage, jardiner, faire des services de baby-sitting et même des cours de langue.

Ainsi, en contrepartie, le locataire s’engage à fournir les services demandés, qui sont généralement évalués sous forme de quotas de temps de travail. Toutefois, afin d’éviter les malentendus entre les deux parties, il est recommandé de faire des consignes par écrit de l’affectation des tâches à réaliser, la location, l’échéancier … Par conséquent, le document peut être ajouté en tant que pièce jointe au bail et doit être signé entre les deux parties.

Qui peut faire ce type de colocation ?

Ce mode de location peut être mis en œuvre par tous les propriétaires, même si les personnes âgées l’utilisent plus fréquemment. Prenons l’exemple d’un couple de retraités, ils sont propriétaires d’une grande maison et après le départ des enfants, plusieurs chambres sont encore vacantes.

Ils se rendent compte que l’entretien du jardin devient de plus en plus difficile pour eux, mais n’ont toujours pas les moyens d’embaucher un jardinier. Et si vous êtes un étudiant qui veut se débarrasser des difficultés familiales et avoir la main verte et un horaire de cours qui peut vous donner suffisamment de temps libre pour arroser, tondre la pelouse et entretenir les plates-bandes ? C’est l’exemple parfait du fameux service d’hébergement contre services : le couple met à votre disposition un service de literie et de blanchisserie en échange de l’entretien du jardin !

Effectuer certaines tâches quotidiennes, pouvoir bénéficier des qualifications des autres et partager son expérience … Ce sont des avantages que procure l’hébergement contre services. Le locataire dispose d’une maison ou d’un appartement confortable sans payer de frais supplémentaires. La liberté de mouvement est bien entendu plus restreinte par le propriétaire de l’appartement. En effet, il est possible que certains pièces du domicile possède une valeur plus important pour le propriétaire. De plus, chacun souhaite de garder son intimité.

Le partage intergénérationnel peut également faire partie de ce cadre. Les locataires peuvent bénéficier d’un logement contre services et en surplus de l’éducation. Ainsi, les deux générations s’aident mutuellement dans les tâches du quotidiens. Les jeunes aident avec les machines nouvelles générations et les adultes dans l’éducation et le savoir vivre par ses expériences antérieurs.

Conseils à savoir

Tout d’abord, évidemment, pour accueillir une personne, vous devez disposer d’une chambre contre services d’environ 10 mètres carrés dans votre appartement ou maison avec des installations en libre-service (salle de bain, toilettes, cuisine, buanderie). Vous avez besoin d’un verrou pour minimiser la confidentialité. Evidemment, le logement peut aussi être un studio non loin de la maison familiale.

Pour que tout soit le meilleur, la famille doit s’engager à respecter les horaires de travail, les jours de repos et de repos, qui seront stipulés dans le contrat de travail signé par le locataire et eux. Le contrat est indispensable, il peut garantir que vous disposez d’un certain délai de préavis lorsque le contrat est résilié.

Enfin, La famille doit également prendre des dispositions avec Urssaf. Par conséquent, il est nécessaire de calculer la charge de travail hebdomadaire en fonction du loyer et du salaire minimum horaire total. En effet, la durée maximale du travail pour être logé contre services est de 12 à 15 heures par semaine et d’autres prestations doivent être versées à la résidence, qu’il y ait ou non des avantages financiers. La rédaction du contrat entre les parties permet de faire des règles dès le départ.