Les bons à savoir sur les crédits auprès des entreprises de microfinances

Les bons à savoir sur les crédits auprès des entreprises de microfinances

20 mars 2021 0 Par Sarah

Une autre solution afin de financer vos projets, notamment professionnels, serait aussi de faire appel à des entreprises de microfinances. En France, vous avez différentes alternatives en la matière. Le fait qu’elles ne proposent qu’un petit capital peut être une bonne chose. C’est le gage d’un moindre risque de surendettement. Retour sur les bons à savoir sur ce genre de prestation.

Un micro finance pour les professionnels

En règle générale, le plan de financement proposé par les sociétés de microfinance s’adresse aux professionnels. Selon les agences de comptabilité Saint-Gilles, c’est notamment une bonne solution pour vous lancer à votre compte, et ce, à moindre risque.

Outre les exclus du système bancaire, nombreux sont les emprunteurs qui penchent davantage pour ce genre de financement. Et pour cause, les conditions sont moins lourdes. En outre, les entreprises de micro finances proposent parfois des taux plus intéressants.

Une présentation obligatoire de votre projet

Vous devez obligatoirement présenter votre projet avant de pouvoir toucher votre financement. Un rendez-vous sera fixé avec les conseillers de la société de microfinance. Vous allez devoir également justifier votre demande avec un business plan ou des arguments parfaitement peaufinés afin de les rassurer.

Pour vous aider dans la préparation de votre demande et de votre entrevue, les experts en comptabilité Saint-Gilles sont des alliés à ne pas minimiser. Experts dans leur domaine, ils peuvent vous accompagner aussi bien pour la réalisation de l’étude de marché et la mise en place du business plan.

Afin de rassurer les investisseurs, il faudra miser sur la viabilité sur le long terme de votre projet. Dans votre business plan, calculer les bénéfices sur 5, ou 10 ans, voire plus.

Tout ce dont vous avez besoin pour prétendre à ce genre de financement

Mais comment prétendre alors à un micro finance ? Vous pouvez parfaitement envoyer votre demande et les documents nécessaires en ligne. Mais ici, il n’y a pas de réponse en ligne et en quelques heures. Comme susmentionné, vous devriez passer par un rendez-vous avec votre conseiller pour la présentation de votre projet et essayer de convaincre les emprunteurs.

Quels sont les documents nécessaires ? Comme pour n’importe quel emprunt, vous aurez besoin de justificatif de revenu, d’un business plan pour le justificatif de votre crédit, d’un certificat de résidence, car comme les banques, les entreprises de micro-finances ne servent que les résidents. Des documents attestant de votre bonne santé financière seront également nécessaires.

Une domiciliation n’est pas nécessaire. Les entreprises de micro finance ne sont pas des banques et ne proposent que des plans de financement et non des comptes bancaires. Il n’empêche qu’une vérification de votre solvabilité sera nécessaire afin de minimiser les risques de l’emprunt pour vous. D’où la nécessité de fournir vos RIB. Pour obtenir un emprunt, vous devez avoir un taux de surendettement de 30% minimum.

Des conditions de remboursements facilités

Que vous optiez pour un emprunt classique ou pour une micro finance, vous devriez payer votre dette en réglant des mensualités. Mais dans le cas d’une entreprise de micro finance, les conditions peuvent être facilitées. Au lieu de payement mensuel, des règlements par trimestre peuvent être mis en place.

Par ailleurs, il y a toujours moyen de rééchelonner les payements en cas de besoin afin de vous permettre de vous retourner et de sauver votre nouvelle entreprise. Mais attention, ce n’est pas un droit, mais un avantage pour certains emprunteurs. Et encore ! Vous devez demander à en profiter pour que le rééchelonnement s’applique.

Bref, pour financer plus simplement et à moindre coût votre projet de création ou de développement de société, les offres des entreprises de micro-finance peuvent être des alternatives intéressantes.