Quelle tenue de travail pour quel type de chantier ?

Quelle tenue de travail pour quel type de chantier ?

18 février 2022 0 Par Léa

Pour les entreprises, l’exigence d’une tenue de travail garantit l’uniformité de tous les employés, leur confort, mais aussi et surtout leur sécurité. C’est notamment le cas des métiers de terrain. Toutefois, pour que les équipements de travail répondent à ces exigences, ils devront être adaptés à chaque secteur d’activité.

 

Connaître les différentes catégories de chantier

Pour bien comprendre l’utilité de différencier les tenues de travail, il convient de connaître les types de chantiers et leurs spécificités.

 

  • Le chantier de construction : ce sont les métiers du BTP orientés vers les travaux de gros œuvres.

 

  • Le chantier de second œuvre et de rénovation : il se base sur une construction déjà en place. Cette catégorie peut être divisée en différents corps de métiers se rapportant à : l’électricité, la peinture, l’isolation, ou la toiture.

 

  • Le chantier de génie rural : cela concerne les métiers dédiés aux travaux de voirie et de réseaux d’assainissement.

 

Il faut savoir que ces différents secteurs d’activités disposent chacun de leurs propres règlements et conventions. Ces derniers régissent notamment le type de tenue de travail exigé. À ceux-là s’ajoutent les différentes normes et certifications pour chaque domaine.

 

Les différentes tenues de chantier

Il existe un large choix de tenues de travail à découvrir ici, en fonction du secteur d’activités. Voici donc une revue des différents modèles possibles :

 

  • Les vêtements à haute visibilité

Ce sont des tenues exigées pour les travailleurs de nuit, ceux dans un environnement sombre ou ceux qui sont dans un milieu où la circulation est très dynamique. Puisqu’elles sont hautement visibles, il sera facile de repérer la présence des employés de loin. Il peut s’agir de gilet, de tee-shirt, de combinaison ou de veste.

 

  • Les combinaisons

Elles sont conçues pour préserver tout le corps de la saleté. C’est donc une tenue pour les chantiers salissants. Toutefois, les combinaisons sont devenues des standards pour différentes conditions de travail. On les a même dotées de différentes technologies pour s’adapter à certains métiers.

 

  • Les équipements ignifuges

Sur certains chantiers, on n’est jamais à l’abri des incendies. Dans ce cadre, le choix de vêtements ignifuges est de rigueur. Toutefois, il faudra tenir compte des propriétés spécifiques et des performances techniques de chaque vêtement. Cela permettra de satisfaire au niveau de protection requis par le métier.

 

  • Les tenues imperméables

Elles sont dédiées pour les chantiers extérieurs. De ce fait, les employés pourront se protéger des intempéries. Ces tenues sont également recommandées pour les travailleurs en zone humide.

 

  • Les équipements accessoires

Lorsqu’on parle de tenue de travail, cela ne fait pas seulement référence aux vêtements. Il faut également considérer les accessoires pour compléter la tenue et donc la protection des travailleurs.

 

Pour les métiers à risque de chute d’objets ou de personne en hauteur, le casque est un indispensable. Les gants sont également requis pour les métiers sollicitant la protection des mains et leur isolation. Pour les yeux, les lunettes de protection aident à se prémunir contre les projectiles divers. Enfin, les chaussures de sécurité permettent de protéger les pieds contre les dangers au sol.